Les GENERATIONS EXPLOSIVES ®

www.generations-explosives.com

Copyright  2010 © Tous droits réservés. Création et photos Serif  et  llKehl  Cultures   

Conditions d’utilisation

Espace libraire suite

Nous reprenons ci-après les réponses à vos questions par mail ou téléphone depuis février 2017, que nous avons synthétisées dans les Lettres d’Info aux Libraires envoyée depuis mi-février.


a) Le symbole ® situé après le titre des ouvrages

GENERATIONS EXPLOSIVES est bien une marque enregistrée à l’INPI. Cet enregistrement a été effectué pour anticiper des comportements anti-concurrentiels éventuels, qui se multiplient dans le monde de l’édition pour des livres remarqués.


b) Le nombre de connections au site dédié

Le site internet www.generations-explosives.com a bien reçu plus de 250 000 connections depuis son ouverture en mai 2011. Ce sont surtout les 2 premières années qui ont construit le chiffre. Celui-ci était accompagné d’une pluie de commentaires dont quelques centaines sont encore publiées sur le site, comme des vestiges.


c) Les coupures de presse anciennes faisant état de rixes

Il y a bien eu quelques échauffourées lors de la sortie du premier tome en librairie, organisées par quelques individus, issus de la génération 68, qui ne voulaient pas que l’on parle d’eux. Cela s’est vite tassé à partir du moment où le titre a été référencé dans la plupart des bibliothèques universitaires.


d) Les leaders historiques du mois de mai ont reçu leur exemplaire

C’est exact que nous avons adressé un exemplaire du premier tome aux quelques ex-leaders connus des « événements ». Il en sera fait de même avec le second tome.


e) L’auteur est membre de l’Association des Ecrivains Bretons

L’auteur est bien membre de l’Association, bien qu’il n’écrive pas en breton et qu’il ne traite pas de sujet propre à la Bretagne.


f) La participation aux salons du livre

Erdeven, et son Printemps Littéraire du Morbihan, a inauguré le dimanche 05 mars la tournée des salons auxquels participe l’auteur en faveur du titre.


g) Le prix du second tome inférieur au premier tome

Le second tome est affiché au prix public de 14,90 €, soit 4 euros de moins que le premier tome. Tout d’abord parce que la densité est inférieure de 20 pages. Ensuite, parce que c’est la tendance générale de diminuer le prix des livres afin de ne pas le laisser distancer par le livre numérique. Enfin, pour que le package des 2 tomes réunis soit plus facile à vendre.


h) Les marges de mise en page inhabituelles pour un roman

Dans la mise en pages, la marge extérieure est supérieure à la marge intérieure, comme cela se faisait auparavant pour tous les livres. Nous avons maintenu cette disposition à la demande des enseignants et des universitaires qui souhaitent garder un espace de notation.


i) Les extraits accessibles sur le site internet

Des extraits des 2 tomes sont effectivement accessibles sur le site dédié, dans l’onglet Livres depuis janvier 2017.


j) Le livre numérique accessible pour le libraire

Tout comme pour le premier tome en 2011, nous avons confié à Numilog, la librairie numérique française n°1 et également diffuseur, la distribution du second tome en e-book. Tout libraire, travaillant également le livre numérique, peut obtenir le ou les 2 tomes en e-book auprès d’elle. Le prix de vente public est de 10,99€, soit un montant dans la tranche haute pour préserver le livre papier.


k) Le site lien entre le libraire et le lecteur

Chaque jour, des internautes nous interrogent sur les lieux de vente. Nous les envoyons vers le libraire le plus proche de son domicile, qui a référencé le ou les titres.


l) Les relations avec la presse

Comme pour le premier tome, nous sommes en relation avec les principaux organes de presse. L’expérience du premier tome nous a permis d’être plus sélectifs et d’éviter ainsi quelques supports résolument opposés aux titres, pour des raisons purement partisanes. La relation se fait par l’envoi de communiqués successifs, d’extraits des textes voire d’un exemplaire de l’ouvrage.


m) Twitter est le principal support numérique de communication

Nous avons choisi Twitter comme premier support d’information numérique. L’auteur dispose en effet d’un compte bien établi depuis près de 8 ans. L’information est hebdomadaire.


n) Les blogueurs et blogueuses sont une des cibles

Depuis le 19 février, les principaux auteurs de blogs de littérature adulte sont destinataires d’informations régulières. Ils sont pour la plupart prescripteurs des titres.


o) Le livre débarque à l’étranger

Les premiers contacts avec les distributeurs non-français sont déjà bien avancés. La presse des pays ciblés a déjà été plusieurs fois sensibilisée aux titres.



<      Espace Libraire suite    

Nos échanges