Les GENERATIONS EXPLOSIVES ®

www.generations-explosives.com

Copyright  2010 © Tous droits réservés. Création et photos Serif  et llKehl  Cultures   

Conditions d’utilisation

Commentaires Suite

Des documents sont à votre disposition :


• Un premier DOSSIER DE PRESSE a été publié le 01 mai 2011. Il contient un exemplaire du livre numérique sous forme de CD 08.

Vous pouvez le recevoir sur simple demande par le formulaire contact.


• Les COMMUNIQUES DE PRESSE suivants ont été diffusés depuis la sortie du premier tome en mai 2011 :

COMMUNIQUE n°1 - Publié le 01 mai 2011



COMMUNIQUE n°2 - Publié le 26 mai 2011



COMMUNIQUE n°3 - Publié le 20 juin 2011



« Le site internet est-il le premier ou le dernier chapitre du livre ? »

Il est en effet difficile de savoir si les 4000 internautes, qui ont visité www.generations-explosives.com, le site dédié au livre dans les quarante premiers jours, y sont venus avant ou après leur lecture. Environ 35% d’entre eux laissent un message à l’auteur ou à la communauté internaute. Peu à peu le débat s’instaure, notamment après plusieurs « boucans » sur deux réseaux sociaux. Le milieu universitaire y participe considérablement.

On peut remarquer, d’après les commentaires, que les lecteurs sont en majorité des lectrices. Fait plutôt rare quand il s’agit d’écrits sociétaux. Il semble que le mot générations du titre ait eu quelque attirance. Plusieurs demandes de débats réels (par opposition au virtuel du site) ont été soumises à l’auteur et des conférences universitaires sont déjà planifiées pour la rentrée.

L’édition papier va arriver à point pour entretenir le feu allumé. Et l’été va être l’occasion idéale pour asseoir le référencement : une campagne publicitaire ciblée viendra aider les libraires sur les lieux de villégiatures à un moment de l’année où la lecture est une occupation recherchée.

Enfin le scénario, issu du texte, qui semblait avoir trouvé preneur, est revenu au centre du terrain entre des compétiteurs affamés.

COMMUNIQUE n°4 - Publié le 18 août 2011



C’est la rentrée avec GENERATIONS EXPLOSIVES

GENERATIONS EXPLOSIVES, le livre de Michel L. Kehl, a vécu sa première jeunesse dans les bras de NUMILOG. Présenté exclusivement en édition numérique à sa sortie, le texte a traversé une adolescence tumultueuse avec la complicité de son site internet dédié : www.generations-explosives.com. 6 000 connections, accompagnées de 60 commentaires en moyenne quotidienne, ont en effet assis l’ouvrage et posé les fondations de multiples débats.


Rappelons que GENERATIONS EXPLOSIVES est un roman à caractère sociétal peignant l’influence de la génération dite 68 sur ses 2 générations suivantes - enfants et petits enfants - et sur la Société toute entière.


Dès cette semaine, GENERATIONS EXPLOSIVES s’émancipe avec la diffusion de son édition papier. Les libraires, approchés dans l’été, ont recruté l’ouvrage pour leur rentrée. Avec force d’outils promotionnels pour les aider à la vente. Les villes universitaires ont été privilégiées pour récompenser l’enthousiasme des bibliothécaires des enseignements qui ont choisi le référencement d’un ouvrage à caractère sociologique.

En cette rentrée littéraire où se bousculent quelques 600 titres, GENERATIONS EXPLOSIVES vient continuer le débat initié sur internet au printemps et dans les universités.

L’éditeur travaille maintenant à la promotion du livre chez les libraires et à la préparation de l’édition audio. Plusieurs comédiens, à la capacité de conteur, ont été contactés.

COMMUNIQUE n°5 - Publié le 31 octobre 2011



GENERATIONS EXPLOSIVES progresse

Les libraires le disent : cette rentrée littéraire 2011 est difficile. La faute au pouvoir d’achat parait-il ! Pendant ce temps GENERATIONS EXPLOSIVES fait son petit bonhomme de chemin :

- Les ventes en numérique poursuivent leur ascension. Aidées en cela par le développement des ventes de l’édition papier dans les 165 points de vente actuels de l’hexagone.

- Le site internet dédié www.generations-explosives.com a attiré plus de 10 000 internautes et pondu près de 5 000 commentaires. Des témoignages de lecture bien sûr mais surtout des opinions dans le débat qu’a créé le livre sur l’influence de la génération dite 68 dans notre Société.

- A ce jour GENERATIONS EXPLOSIVES est sur la liste pédagogique de plus de la moitié des cursus de sociologie en France, principalement en 2° année.

- La distribution vient de débuter en Suisse, en Belgique et au Québec. Nos amis francophones se montrent apparemment intéressés par le débat sur la Société française.

L’auteur reçoit un courrier abondant de lecteurs, de débatteurs et de personnalités qui veulent prendre part à la réflexion.

De quoi poursuivre la rentrée jusqu’en septembre 2012 !

COMMUNIQUE n°7 - Publié le 21 décembre 2011



 Quand nous avons choisi de publier GENERATIONS EXPLOSIVES tout d’abord en numérique au mois de mai, nos amis de l’édition et de la presse nous ont regardés de biais avec un petit sourire à l’angle opposé de la bouche. Nous avons eu beau justifier cette décision par à la fois l’envie de tâter le terrain et le souhait de répondre à notre sensation du marché de la lecture, le biais et le sourire restaient de mise.

Le site internet dédié www.generations-explosives.com a ouvert ses portes ce même jour de mai, comme un complément logique – selon nous – de cette publication numérique. Immédiatement et sans effort particulier le site a « pris de la connection ». D’un forum de lecteurs la dite connection s’est transformée en un débat de société dont le contenu du livre est le tremplin. Et franchement un tel débat n’a pas été facile à modérer.

Depuis, l’édition papier est sortie en septembre au beau milieu de la rentrée littéraire, qui allait s’avérer l’une des plus difficiles des 30 dernières années. Crise oblige.

Aujourd’hui le site va droit vers les 20 000 connections et le débat continue. Celui-ci fait des petits sur des sites de communication et 2 réseaux sociaux. Les ventes du livre en numérique poursuivent leur belle aventure. Les ventes du livre en papier, dans les 175 librairies qui l’ont référencé, sont en dent de scie et disparates selon les régions, sans explication. Les étudiants en sociologie continuent à être des clients particulièrement attirés par l’ebook. Quant aux clients du livre papier ils sont plutôt des lecteurs occasionnels qui ont entendu parler du débat sur le net.

GENERATIONS EXPLOSIVES est donc un roman gratte-poils dont l‘existence se vit sur le net et les tablettes.


Espace presse  suite

 « Ils vous prennent ce qu’on ne leur a pas donné ».

C’est par cette phrase que Michel L. KEHL résume le sujet de son livre. Un roman peignant l’influence de la génération dite 68 sur ses 2 générations suivantes  - enfants et petits-enfants – et sur la Société toute entière. Au cours des 40 années que traverse le livre, les deux personnages principaux « font 68 », ont des enfants, se construisent une vie sociétale avant d’entamer une retraite bien méritée. On découvre cependant que cette vie apparemment ordinaire a engendré des « générations explosives ». Un cocktail devenu courant qui écorne la Société française. Alors, à qui la faute ?


L’auteur est correspondant de presse économique et chercheur en prospective économique. Ceci se ressent dans le corps de l’ouvrage qui fourmille d’anecdotes truculentes. Un vécu qui donne de l’ampleur à des débats entre lecteurs. Certains vont aimer, d’autres vont détester de s’être reconnus, mais tous pourront ensuite dialoguer grâce à un site internet mis à leur disposition par l’auteur : www.generations-explosives.com. Des débats que celui-ci annonce très chauds dès ce printemps 2011.


C’est bien dans cette optique débatteuse que le livre sort d’abord en ebook chez NUMILOG. L’auteur dit d’ailleurs qu’il n’a pas écrit son texte pour qu’il soit ensuite rangé dans une bibliothèque. Mais il prépare une édition papier pour que « tout le monde puisse avoir accès aux débats ».

« Pourquoi avoir choisi le numérique pour une première publication ? »

Voilà quinze jours que le livre est en vente en ligne sur NUMILOG. Le site internet exclusivement dédié, ouvert le 09 mai, fait superbement office de déclencheur. Avec ses 1050 connections en 14 jours, le site attire les lecteurs et les curieux. Favorisant même des offres de publication à l’étranger et des demandes de conférences. L’auteur est notamment en négociation avec des universitaires intéressés par la sociologie.


Les messages postés sur le site à l’attention de l’auteur sont presque tous axés sur le même thème : pourquoi avez-vous choisi le numérique pour une première publication ? La réponse de Michel L. Kehl fait tout d’abord état de l’urgence de publication alors qu’il annonce ici et là que le printemps 68 est en train de refleurir. Ensuite il nous apprend que son métier l’envoie fréquemment à l’étranger, ne lui permettant pas d’être présent pour assurer la promotion d’un livre papier. Enfin il déclare souhaiter être le premier auteur à réussir pleinement le vecteur numérique.


Plus prosaïquement, de source officielle, les négociations avec l’éditeur papier ne sont pas abouties. Et puis il se murmure que le scénario, issu du texte, serait déjà entre de bonnes mains.

<  Espace Presse suite >

BACK HOME

Tome 1